Les Codes ADN de la Maison Bernard Depoorter 1/28 La Doublure Violette

Catégories Code Maison0 Commentaire

 

 

 

 

Il y a des objets qui ont une histoire et qui peuvent nous inspirer bien plus qu’une expérience esthétique. Pour Bernard depoorter, il y a des grigris, des fétiches, des objets-reliques trouvé par hasard dans l’hôtel Particulier du Cygne « la maison de famille du couturier » ou lors de ses voyages qui constituent aujourd’hui l’ADN du style de la Maison Bernard Depoorter  .

C’est dans le grenier de sa grand-mère que Bernard Depoorter a trouvé cet objet, une boite en cuivre datant du 19ème siècle délicatement ceinturée de frises de feuilles de vignes et de grappes de raisin. Le dessus est couronné de fines roses de porcelaine rappelant les roses anglaises qu’affectionne Depoorter. En ouvrant la boite, il vit quelque chose qui le marquera au point que ses vêtements y font référence : des fleurs de violettes cristallisées reposant sur la doublure en moire violette de l’écrin.

Cette boite était vraisemblablement la bonbonnière de l’arrière grand-mère de Bernard Depoorter, une femme avant-gardiste et avant tout une esthète. Elle adorait les objets de qualité et d’exception, elle s’habillait Couture chez Paul Poiret & Callot Soeurs à Paris et vivait dans la folie des années Folles.

« Cet Objet me fascine de par la couleur violette, c’est une de mes couleurs fétiches, elle évoque la délicatesse, le rêve, l’opulence mais aussi l’espoir. L’équilibre parfait du rouge et du bleu confère au violet un côté rassurant et agréable »

Un des codes des vêtements Depoorter est la doublure en violet, qui est présente et signe depuis 2009 dans chaque vêtement des collections Depoorter  « c’est une couleur qui se marie très facilement, la femme est comme enveloppée dans un écrin confortable et protecteur » explique Bernard Depoorter.

    

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *